Animateur de cette réunion, Alain VICO, nous présente la séance.

1 Bertrand MALQUIER et la revue de presse de la semaine.

2 Didier MOULY et le programme NOUVEAU NARBONNE 2020.

(Bertrand MALQUIER Crédit photo Sébastien NEVEUX)

Bertrand MALQUIER prouve, chiffres à l’appui, la bonne santé des finances municipales

(Etude nationale LOCAL NOVA)

et rappelle combien la gestion de Jacques BASCOU fut calamiteuse.

(Mandature BASCOU)

quant au député PEREA, caché en embuscade derrière Granel,

(Je t’aime, moi non plus! Devinez qui est la troisième personne.)

sa cotation est loin d’être aussi fameuse qu’il veut bien le laisser l’entendre.

(Alain PEREA, notre député candidat.)

Alors non, ne confiez surtout pas l’avenir de Narbonne à ces gens qui ne pensent qu’à se servir avant de servir.

Didier MOULY enchaîne sur le programme NOUVEAU NARBONNE 2020 qui sera présenté aux narbonnais dès mardi 11 février 2020.

(Didier MOULY crédit photo Sébastien NEVEUX)

VILLE et AGGLO.

Il insiste sur le fait que dans notre programme, il y a des propositions pour l’agglomération avec, entre autres la diminution du nombre des vice-présidents (économie conséquente) et un équilibrage entre la ruralité, le littoral et la ville avec des élus compétents et au travail.

Développement durable.

Il indique la mise en place d’un Conseil Écologique de Surveillance dont le rôle sera de contrôler, d’orienter les actions municipales. Un moratoire sera proposé pour une expertise ferme et objective du dossier ORANO.

Création d’une maison du jardinage bio pour assister, conseiller et faire aboutir tous les projets de culture bio.

Monde associatif.

Le montant global des subventions aux associations sera conservé. Chacune des associations devra présenter un projet pour le bien de la communauté. La restitution de la “Maison de la Formation” à la VILLE permettra de loger au mieux nos associations.

Démocratie participative.

Un référendum municipal sera proposé pour valider les grands projets de la mandature. Didier MOULY rappelle que des référendums municipaux ont déjà eu lieu par le passé (création police municipale, nom collège G.Brassens).

La Ville solidaire.

Création d’une Maison Universelle des Personnes Singulières. En effet, le handicap se traduit, hélas, par de nombreuses limitations des possibilités d’interaction avec l’environnement.

L’Enfance et la Jeunesse.

Outre l’ouverture d’une nouvelle crèche à Saint-Jean-Saint-Pierre, il est prévu d’étudier l’implantation d’une nouvelle école dans le secteur Anatole France – La Mayrale. L’État sera ou non le déclencheur de cette possibilité avec la création des postes d’enseignants.

D’autres sujets ont encore été évoqués comme L’ETHIQUE et la DÉONTOLOGIE, LA VILLE SPORTIVE, LA CULTURE et le PATRIMOINE, le TOURISME, ils seront développés ultérieurement par vos élus.

Mais aussi, la création d’une Robine verte reliant le Moulin du Gua à NARBO VIA et NARBONNE ARENA.