Réunion du 28 février.

Bertrand MALQUIER

C’est tout d’abord Bertrand MALQUIER qui évoque les “fameuses prises de guerre” de certaines listes concurrentes : Caroline O-G., Gérard R., Marie-Noëlle G. L’une aura fait le tour de toutes les listes pour se trouver une place au soleil et les autres auront disparu complètement du paysage des municipales. Quoiqu’il en soit, ils doivent savoir que notre porte leur reste ouverte.

Il revient ensuite sur les soi-disant listes “en dehors de tout parti politique” telle NGC dont Hervé FRAISSE (n° 6 sur la liste NGC) est président du Mouvement Radical social-libéral de la fédération du département de l’Aude, dont Faroudja Touati Mazouni (n° 11 sur la liste NGC) est la trésorière de ce Mouvement radical Social-Libéral, dont J.BOSSIS est le bras armé du PRG, etc… Rappelez-vous la déclaration de Nathalie GRANIER-CALVET le 17 janvier “liste conçue sans appui d’un parti ou d’un quelconque soutien politique“. Narbonne en Commun de Nicolas Sainte-Cluque n’est que la liste du PS et du PC. Les Robines ne représentent que Europe Ecologie les Verts. Quant à la liste NARBONNE XXI, avec PEREA et PAOLINI, elle n’est que l’émanation de La République en Marche. Il reste l’extrême gauche avec Narbonne Impulsion Citoyenne et l’extrême droite avec le Rassemblement National.

Méfiez-vous des contrefaçons, notre liste NOUVEAU NARBONNE 2020 est la seule liste indépendante de tout parti soucieuse de la saine gestion de notre ville, nous l’avons prouvé et nous le prouverons encore demain.

Sophie, Aurélie et Alban

Nos jeunes candidats Sophie PONS-PELOFY, Aurélie AGUERA et Alban NAVARRO, après s’être présentés, ont évoqué avec humour, mais aussi sérieux, la délégation de l’enfance et la jeunesse tant dans le bilan de la mandature qui s’achève que dans le pacte municipal pour 2020. Ils rappellent que dans notre pacte il y a la création d’une nouvelle crèche, la construction d’une école, la rénovation et l’agrandissement de certaines écoles, la création de parcs végétalisés…

Enfin Didier MOULY revient sur les promesses irréalistes de certains candidats concurrents, depuis le parc Romano-Catharo-Médieval du RN à 240 millions d’euros jusqu’au campus universitaire pour 5000 étudiants à 140 millions d’euros de David Granel en passant par le grand parc de 140ha à 37 millions de NGC.

Réunion du 6 mars.

Alain VICO

Les dates importantes rappelées par Alain VICO:

Dimanche 8 mars, journée de la Femme, Tout en présentant notre programme, nos candidates offriront du mimosa à toutes les femmes.

Jeudi 12 mars à 18h30 au Palais du Travail notre grand meeting public.

Vendredi 13 mars 18h30 dernière réunion au siège avant le premier tour.

Ce sont ensuite les nouveaux candidats Stéphanie KAISER impliquée dans le Narbonne Volley, Serge Kalpakdjian impliqué dans le judo et Claude Lebessou impliqué dans les sports nautiques qui se présentent dans le cadre de la délégation sports et santé.

Patrick BARDY, Serge KALPAKDJIAN, Claude LEBESSOU, Stéphanie KAISER, Jacques PAIRO.

Puis Patrick Bardy et Jacques Pairo rappellent que les objectifs du pacte municipal 2014 ont été tenus tant dans le soutien aux associations sportives que dans les actions conjointes. Ils rappellent que le sport est important pour la société :c’est une source de forme physique et psychique. École de la vie, goût de l’effort, force de l’équipe. Les associations ont particulièrement apprécié la participation de la mairie à tous les niveaux. Au programme pour les années à venir : poursuite de la rénovation des équipements vieillissants, la rénovation du Parc des Sports et de l’Amitié, la construction d’un gymnase supplémentaire (tous les gymnases de la ville sont occupés quotidiennement jusqu’à 22h30), la création d’un Parc Olympique centre de formation, accueil de grands événements sportifs…

Didier MOULY

Enfin Didier MOULY termine la réunion en rappelant que seule notre liste a pour objectif premier la saine gestion de notre ville.

Notre excellente gestion nous a permis de respecter le contrat de contractualisation avec l’État et ainsi d’éviter une perte de subvention de 6 millions d’euros. A la lecture des programmes concurrents on peut d’ores et déjà acter la perte de cette subvention.

Notre démarche est et sera toujours, financer d’abord, réaliser ensuite.

Les narbonnais veulent-ils un politique à la tête de la Mairie, telle est la question ?

Les 15 et 22 mars, votez et faites voter NOUVEAU NARBONNE 2020.